menu.png
Rechercher

MAISON RESPONSABLE - les lessives raisonnées



Comme premier article sur le thème de la MAISON RESPONSABLE,

j'ai envie d'écrire lessives.


- Réduire la fréquence de ses machines et optimiser ses lessives. -



Inutile d'énumérer les causes et points négatifs des lavages en machines excessifs... quoi que.

Raison financière : En moyenne - optimiste - un lave-linge consomme 10 000 litres d'eau par an. Il représenterai plus de 10% de notre consommation d'eau. Pour ce qui est de l'énergie, c'est très flou. D'une consommation "très élevée" à une consommation "raisonnable" selon la classe énergie. EDF affirme 1150 kWh en moyenne par an et par machine, soit 180€.

Raison pratique : Passer de cinq machines par semaine à trois, c'est soulageant. Quand c'est possible bien-sûr. Si la famille est nombreuse et compte un ou plusieurs petitous, alors on réduira peut être moins ses lessives, mais l'important c'est d'essayer !

Raison écologique : Réduire sa consommation d'eau - même si débat il peut y avoir sur notre insignifiant rôle dans la gaspillage des eaux - et d'énergie pour prendre soin de notre unique planète, à notre échelle. Et boycotter tout ce plastique. Besoin d'en écrire plus?

Raison santé : Notre corps, qui nous porte et nous défini, est agressé par beaucoup de substances. Et dans les lessives chimiques il y en a beaucoup. Une dizaine de produits tensioactifs, complexants, séquestrants, blanchissants... qui restent sur les vêtements, et donc sur nos peaux. Le savon constitue aujourd'hui seulement 20% de la lessive vendue en hypermarché.

Raison bien-être : Laver son linge devient presque un plaisir quand on ne le fait pas tous les jours, que l'on utilise un produit dont on connait entièrement la composition et qu'en plus on étend ensuite de beaux* vêtements dans notre joli jardin.


C'est pourquoi, il est - peut-être - maintenant logique, d'essayer de réduire la fréquence de ses machines et d'optimiser ses lavages en faisant - pourquoi pas - sa lessive maison.


Essayer de ne laver souvent que les vêtements vraiment sales, portés pour travailler à l'extérieur par exemple, ou les vêtements des enfants. Pour ce qui est des pantalons et des pulls, les porter deux ou trois fois avant de les laver n'est pas honteux, tant qu'ils ne sont pas tâchés ou odorants.

Pour le linge que l'on lave déjà moins fréquemment - torchons ou jeans - le savon de Marseille est parfait pour nettoyer certaines petites saletés, et permet donc de retarder la machine !

Personnellement, c'est un soulagement de pourvoir faire deux ou trois lessives par semaine uniquement. Pour nous - un duo - c'est le week-end. Samedi ou dimanche ensoleillé pour laisser le linge sécher librement et commencer ensuite une semaine propre et libre.


Et puis, faire sa lessive prend honnêtement une quinzaine de minutes tous les deux mois et revient à une vingtaine de centimes d'euros le litre - contre environ quatre euros le litre de lessive chimique -. Alors oui, c'est plus long de faire sa lessive que de déposer la bouteille en plastique dans le cadis. Mais ce temps que gagné n'est-il pas payé en santé et pollution ?



Si mes mots t'ont touché, alors je suis heureuse. Et s'il t'ont on convaincu, alors viens jeter un oeil à cet article : recettes lessives maison & conseils.


MERCI.



-

image : Florette. Piozzo, juillet 1959. Photographie Jacques Henri Lartigue © Ministère de la Culture - France / AAJHL

-


*par beaux j'entend des vêtements le plus éthique possible, faits de tissus français ou européens, pensés par des créateurs amoureux de leur métiers et des artisans respectueux envers l'environnement.